• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

Focus sur quelques projets et actualités

Sommaire
  1. Introduction
  2. Pheno 3C : imposant !
  3. L'Herbipôle du Centre ARA
  4. La fusariose de l’épi surveillée au champ par imagerie
  5. Diabète de type 2: où en est-on aujourd’hui ? Les pistes privilégiées par la recherche
  6. Le point sur l’ostéoporose
  7. Etude prospective des filières viande de ruminants du Massif central à l’horizon 2050 - Les résultats
  8. Le projet Isite clermontois CAP20-25 et le projet Idex Lyon retenus par le jury international
  9. Vivons plus vieux en bonne santé !
  10. Les partenaires du Laboratoire d’Innovation Territorial grandes cultures  en Auvergne concrétisent leur collaboration
  11. D’où viennent les fleurs ? L’« abominable mystère de Darwin » s’éclaircit
  12. Systèmes d'élevage ALlaitant herbagers : Adapter le type génétique et MIXer les espèces pour renforcer leur durabilité? Le projet SALAMIX
  13. La newsletter du Centre Inra Auvergne-Rhône-Alpes
  14. Cartographier le risque associé aux maladies contagieuses
  15. LymeSnap : la science embarque le citoyen des Combrailles
  16. Un gène prometteur pour contrer le pouvoir reproductif des pucerons
  17. Le Centre Inra ARA publie son rapport d’activité 2018
  18. Les plantes au rythme des saisons : guide d'observation phénologique
  19. Amélioration du blé : privilégier la synergie blé – microorganismes
  20. Comment la lumière et le vent modèlent les arbres
  21. Les infrastructures de recherche sur les bovins embarquent en réseau européen !
  22. Les puces à ADN : un concentré de technologie
  23. Mieux emballer les fromages pour plus de goût
  24. Quand image et son dévoilent les poissons…
  25. Le génome de la rose décrypté : de l'origine des rosiers modernes aux caractéristiques de la fleur
  26. "Fort comme un ours"
  27. La viande, de l'élevage à l'assiette
  28. Arbres et ville : l’enjeu de la température
  29. Septoriose du blé : clonage et caractérisation du premier gène de résistance à Zymoseptoria tritici

Les infrastructures de recherche sur les bovins embarquent en réseau européen !

L’Inra a été lauréat de l’appel à projet européen INFRA-IA pour son projet d’infrastructure européenne de recherche « Smartcow ». Il embarque les infrastructures européennes de recherche sur les bovins en Europe en réseau pour coordonner leur utilisation et leur développement. Le réseau est coordonné par l’UMR Herbivores de l’Inra Auvergne-Rhône-Alpes qui a organisé le lancement officiel du projet à Clermont-Ferrand du 19 au 21 février 2018.

Mis à jour le 30/03/2018
Publié le 30/03/2018
Mots-clés :

  Vaches curieuses.. © Inra, MAITRE Christophe
Vaches curieuses. © Inra, MAITRE Christophe

 

L’infrastructure rassemblée autour des acteurs majeurs de la recherche en Europe

   
La plateforme Smartcow doit permettre d’améliorer la capacité de recherche et d’innovation du secteur bovin pour répondre aux grands défis auxquels il fait face : utilisation plus efficiente de la biomasse, compétitivité et durabilité des systèmes d’élevage, production d’animaux sains pour des régimes alimentaires sains et des personnes en bonne santé.

   
Au-delà de la mise en réseau pour harmoniser les méthodes de mesure sur animaux et la gestion des données, le projet Smartcow poursuit deux objectifs : i) mener des travaux de recherche pour améliorer les méthodes de mesure et l’éthique de l’expérimentation animale ii) ouvrir l’accès aux infrastructures aux chercheurs européens du monde académique et professionnel. Cette ouverture doit permettre de renforcer les collaborations entre organismes de recherche européens, le partenariat public-privé et de donner l’accès aux meilleures infrastructures à des organismes et à des pays qui n’en bénéficient pas.

Défi pour les productions animales. © Inra
Défi pour les productions animales © Inra

Un réseau de 3 500 têtes et plus !

L’infrastructure rassemble une dizaine d’acteurs majeurs de la recherche en Europe et regroupe près de 2 500 vaches laitières et 1 000 vaches allaitantes. Le projet Smartcow concerne des territoires d’élevage divers, zones d’élevage herbagères ou territoires plus intensifs.

  
Cet ensemble permettra de mener des activités de recherche centrée sur la nutrition, la physiologie et le comportement animal, en mettant en particulier l’accent sur les rejets de gaz à effet de serre et la recherche de biomarqueurs (sang, lait, fèces) pour travailler sur le développement de potentiel de l’animal.

Carte des localisations des partenaires de Smartcow. © Inra
Carte des localisations des partenaires de Smartcow © Inra

Smartcow et l’Inra :

- L’UMR Herbivores (Inra Auvergne - Rhône-Alpes - ARA) assure la coordination du projet avec Inra Transfert (société d'ingénierie de projets et de transferts technologiques pour l'innovation filiale de l’Inra). L’unité de recherche a entre autres la responsabilité de l’écriture des appels d’offre pour l’accès transnational aux infrastructures de recherche du consortium.
- L’UMR Pégase (Inra Bretagne-Normandie) participe à un travail sur l’ontologie des caractères
- Les deux unités expérimentales Herbipôle (Inra ARA) et le Pin (Inra Bretagne-Normandie) sont impliquées dans l’ensemble des activités du projet et dans le comité d’éthique