• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

Focus sur quelques projets et actualités

Sommaire
  1. Introduction
  2. Pheno 3C : imposant !
  3. L'Herbipôle du Centre ARA
  4. La fusariose de l’épi surveillée au champ par imagerie
  5. Diabète de type 2: où en est-on aujourd’hui ? Les pistes privilégiées par la recherche
  6. Le point sur l’ostéoporose
  7. Etude prospective des filières viande de ruminants du Massif central à l’horizon 2050 - Les résultats
  8. Le projet Isite clermontois CAP20-25 et le projet Idex Lyon retenus par le jury international
  9. Vivons plus vieux en bonne santé !
  10. Les partenaires du Laboratoire d’Innovation Territorial grandes cultures  en Auvergne concrétisent leur collaboration
  11. D’où viennent les fleurs ? L’« abominable mystère de Darwin » s’éclaircit
  12. Systèmes d'élevage ALlaitant herbagers : Adapter le type génétique et MIXer les espèces pour renforcer leur durabilité? Le projet SALAMIX
  13. La newsletter du Centre Inra Auvergne-Rhône-Alpes
  14. Cartographier le risque associé aux maladies contagieuses
  15. LymeSnap : la science embarque le citoyen des Combrailles
  16. Un gène prometteur pour contrer le pouvoir reproductif des pucerons
  17. Le Centre Inra ARA publie son rapport d’activité 2018
  18. Les plantes au rythme des saisons : guide d'observation phénologique
  19. Amélioration du blé : privilégier la synergie blé – microorganismes
  20. Comment la lumière et le vent modèlent les arbres
  21. Les infrastructures de recherche sur les bovins embarquent en réseau européen !
  22. Les puces à ADN : un concentré de technologie
  23. Mieux emballer les fromages pour plus de goût
  24. Quand image et son dévoilent les poissons…
  25. Le génome de la rose décrypté : de l'origine des rosiers modernes aux caractéristiques de la fleur
  26. "Fort comme un ours"
  27. La viande, de l'élevage à l'assiette
  28. Arbres et ville : l’enjeu de la température
  29. Septoriose du blé : clonage et caractérisation du premier gène de résistance à Zymoseptoria tritici

Les partenaires du Laboratoire d’Innovation Territorial grandes cultures  en Auvergne concrétisent leur collaboration

Paris, le 1er mars 2017 - A l’occasion du Salon International de l’Agriculture, les sept partenaires fondateurs du Laboratoire d’Innovation Territorial grandes cultures en Auvergne se sont réunis en présence du Ministre de l’Agriculture pour signer le contrat de consortium qui concrétise leur collaboration.

Mis à jour le 07/04/2017
Publié le 02/03/2017
Mots-clés :

La Coopérative Limagrain, porteur du projet, le pôle de compétitivité Céréales Vallée, animateur du projet, l’Inra, Irstea, la Chambre régionale d’agriculture Auvergne-Rhône-Alpes, ARVALIS-Institut du végétal et VetAgro Sup ont signé le contrat de consortium qui définit leur implication dans la construction et la mise en œuvre du Laboratoire d’Innovation Territorial (LIT) grandes cultures en Auvergne. Ce projet de « laboratoire vivant » vise à faire progresser l’agriculture en s’appuyant sur les principes de l’agroécologie et en faisant d’un territoire de 200 000 hectares, la Limagne-Val d’Allier, un espace d’innovation ouverte pour l’excellence en grandes cultures. Le LIT grandes cultures en Auvergne favorise la conception, l’évaluation et la diffusion de solutions innovantes pour et avec les agriculteurs, en associant les utilisateurs du territoire concernés.
 
Depuis l’annonce du soutien de l’Etat à ce projet pilote à l’occasion du lancement du plan « Agriculture-Innovation 2025 » en février 2016, les sept co-signataires ont créé une dynamique collective sur leur territoire, au sein de la région Auvergne-Rhône-Alpes.  
 
Dès le lancement du projet en mai 2016, agriculteurs, acteurs de la recherche, de la formation et du développement, entreprises allant des grands groupes aux start-up, représentants de l’Etat, collectivités territoriales et associations citoyennes se sont largement mobilisés autour de ce « laboratoire vivant ». Organisés désormais au sein de  groupes de réflexion, ils construisent ensemble une infrastructure numérique qui permettra à terme la constitution d’un entrepôt de données environnementales ouvert aux porteurs de projets. Un large réseau de partenaires expérimentateurs (agriculteurs, instituts de recherche, lycées agricoles) contribue également à la mise en place du LIT grandes cultures en Auvergne. Il mettra en œuvre les expérimentations en conditions réelles sur l’ensemble du territoire. En complément de l’accompagnement de l’Etat dans l’amorçage du projet et des financements attendus dans le cadre du PIA 3, des acteurs institutionnels et financiers volontaires se sont engagés dans une démarche d’ingénierie financière pour accompagner le LIT grandes cultures en Auvergne.  
 
Etape-clé dans cette année de construction : l’appel à idées pilote lancé en décembre 2016 par les partenaires, ouvert à tous types de porteurs et tous types d’action sous réserve du respect de la charte du LIT grandes cultures en Auvergne. Cet appel a reçu un accueil très favorable. Une cinquantaine d’idées permettra ainsi de faire émerger de nombreux projets. Les premiers projets seront déployés d’ici la fin de l’année.  
 
« Le LIT grandes cultures en Auvergne propose une approche inédite, qui repose sur 3 piliers : le premier pilier est de mettre l’agriculteur au centre. L’agriculteur exprime ses attentes, propose des idées, est associé aux échanges avec les experts et participe activement aux essais. Le second pilier est de raisonner à l’échelle d’un territoire de 200 000 ha et de ses agriculteurs. Le troisième pilier est d’impliquer tous les acteurs, qu’ils soient publics ou privés, professionnels ou citoyens. Nous, agriculteurs de la Coopérative Limagrain, nous souhaitons être les acteurs d’une nouvelle ambition agricole et œuvrer pour une performance durable de nos exploitations. » précise Sébastien VIDAL, agriculteur et Administrateur de la Coopérative Limagrain qui porte le projet LIT

Contact(s)
Contact(s) presse :
Claire-Marie SONNIER – Responsable Communication - (+33 (0)4 73 33 71 94, + 33 (0)7 89 66 76 92)

Le Laboratoire d’Innovation Territorial (LIT) grandes cultures en Auvergne

 
Le Laboratoire d’Innovation Territorial (LIT) grandes cultures en Auvergne est un espace d’accueil et d’émergence de projets visant à concevoir, évaluer et diffuser des solutions innovantes inspirées des principes de l’agroécologie, pour et avec les agriculteurs, en lien avec les autres acteurs du territoire.
Par une démarche d’innovation ouverte et participative, il ambitionne de faire de son territoire une zone d’excellence en grandes cultures pionnière en Europe.  
www.lit-gca.com

Vidéo de la signature