• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer
Paysage dans le Cantal. © Inra, Bertrand Nicolas

Valoriser l’élevage à l’herbe dans les territoires de montagne

Mis à jour le 26/09/2018
Publié le 24/07/2018

L’activité d’élevage sous-tend de nombreuses activités dans les territoires fragiles de montagne. Si les contraintes liées à cet environnement sont réelles (conditions climatiques, durée de la période hivernale, isolement géographique), les atouts et les opportunités de l’élevage à l’herbe dans ces territoires sont aussi nombreux : qualités de l’aliment herbe, services liés aux prairies d’élevage, capacité de stockage du carbone, qualités des produits, complémentarité des territoires, durabilité ... Autant de sujets d’actualité pour lesquels le Centre Inra ARA est un centre de recherches de référence.

Dans les territoires ruraux montagnards, 85% des exploitations agricoles sont des systèmes d’élevages herbivores en troupeaux allaitants ou laitiers, qui constituent la base des filières agroalimentaires, et contribuent à la création d’un cadre de vie préservé.

Exemple frappant, le Massif central concentre à lui seul 1/3 des surfaces de prairies françaises. Avec près de 175000 actifs concernés, ces filières sont essentielles à l’économie de ce territoire et produisent des aménités économiques, sociales et écologiques.

Sur le plan de la biodiversité, la gestion des prairies permet de pérenniser de nombreux services environnementaux, mais également d’entretenir les paysages, au service de l’écotourisme et du patrimoine national. L’élevage à l’herbe renvoie aussi à des notions de durabilité et d’alimentation saine, grâce aux produits qui en sont issus (lait, fromages , viande) et au mode de gestion appliqué. Les mouvements actuels de la société soutiennent ces efforts vers plus de durabilité. Les interactions qui existent entre ces activités et les enjeux environnementaux, sanitaires et économiques font par ailleurs l’objet de discussions importantes et médiatisées.

Différents chantiers de recherche et développement nourrissent les réflexions en cours concernant l’avenir de l’élevage en montagne, dont les handicaps dans un marché concurrentiel imposent une adaptation permanente pour assurer la pérennité de ces activités.

Ce dossier présente l’état actuel des connaissances sur l’élevage à l’herbe et a pour objectif de contribuer à les faire connaître au plus grand nombre. Plusieurs unités de recherche du Centre Inra Auvergne Rhône Alpes travaillent sur ces sujets et en font un centre expert sur cette thématique.

Dispositif expérimental de Marcenat (Inra ARA). © Christophe Maitre

Voir aussi :

Article "la signature aromatique et microbiologique des prairies naturelles"

Il existe bien un « effet pâturage » sur les caractéristiques sensorielles et la qualité nutritionnelle du lait, fromage, beurre et de la viande. Les recherches explorent dorénavant l’impact de la diversité végétale des prairies sur le microbiote de l’animal.

Dossier "fausse viande ou vrai élevage"

Ce dossier propose des éléments de réflexion sur un sujet de préoccupation croissant dans nos sociétés occidentales : l’élevage et la consommation de viande. En tissant des liens entre différents résultats de recherche, il dégage, non pas des réponses simples, mais quelques pistes sur lesquelles on peut s'appuyer pour construire son propre point de vue.